Le Référent Handicap
au sein d’Artmosphère

Le référent handicap au sein d’Artmosphère est Hortensia STRAJNIC, fondatrice et directrice de la société.

Artmosphère est fortement investie dans cette démarche visant à rétablir l’égalité des chances et favoriser l’accès à l’emploi pour tous ou augmenter sa compétitivité par la formation, quel que soit le profil de chacun.

Son rôle : Co-définir, mettre en œuvre et co-évaluer la politique d’accueil et d’accompagnement des apprenants en situation de handicap.

  • Construire, coordonner et évaluer la mise en œuvre de la politique d’accueil et d’accompagnement
  • Favoriser la communication sur l’accessibilité d’Artmosphère auprès des publics et des partenaires
  • Conseiller, être une personne ressource sur le handicap pour l’ensemble des personnels et les publics accueillis
  • Accompagner le pilotage et la mise en œuvre de l’engagement d’Artmosphère dans la démarche de progrès pour développer l’accessibilité des formations
  • Développer, puis collaborer avec un réseau de partenaires : s’appuyer sur un réseau de partenaires externes (référent de parcours, partenaires spécialisés handicap, CRFH, etc.) pour pouvoir aménager les formations autant que nécessaire
  • Informer et sensibiliser les personnels
  • Favoriser le repérage des personnes en situation de handicap dès la phase d’accueil et s’assurer d’une communication sur les possibilités d’aménagement des modalités de la formation
  • Accueillir et accompagner les apprenants tout au long du parcours de formation (enseignements et examens), en prenant en compte les besoins de compensation
  • Soutenir l’accessibilité des formations et être force de proposition pour l’améliorer, par : l’identification d’équipements de base, des modalités pédagogiques plus accessibles, adaptation des supports pédagogiques…
  • Développer des ressources et savoir-faire pour favoriser la formation des personnes handicapées
  • Assurer une veille, notamment juridique

Afin de mener à bien ses missions, Hortensia a suivi en mai 2021 une formation Référent Handicap, et prévoit en octobre 2021 de participer à une formation sur les troubles DYS, le TDA/H, le HPI et le TOP.
Elle envisage de poursuivre ses formations et de multiplier ses actions en collaboration avec les institutions spécialisées, et espère ainsi contribuer au progrès social.

Vous pouvez joindre Hortensia pour un entretien en vue de prendre en compte les spécificités de votre handicap, dans le but de déterminer les éventuels aménagements pour suivre votre formation au sein d’Artmosphère.

Hortensia est disponible par email à l’adresse suivante :
hortensia@formations-artmosphere.com ou par téléphone au 05.56.33.28.18
Vous pouvez également prendre RDV avec Hortensia via notre agenda en ligne.

En savoir plus sur le handicap

La loi du 11 février 2005 a permis de donner une définition à la notion de « handicap », inspirée de la classification internationale du handicap.

 « Constitue un handicap toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »
Article L. 114 du Code de l’Action Sociale et des Familles

Selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « est handicapée toute personne dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromises ».

La déficience : une altération (…..) d’un ou plusieurs organes physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique (…).

Le handicap : c’est la conséquence de la déficience, sur l’activité ou la participation à la vie en société d’une personne, en fonction de son environnement.

  • Déficiences motrices : Les personnes handicapées moteur rencontrent des difficultés à se déplacer, conserver ou changer de position, effectuer certains gestes et parfois des difficultés à oraliser (arthrose, scoliose, lombalgie, TMS, hernie discale, rhumatisme, hémiplégie, amputation…)

  • Déficiences sensorielles : Elles regroupent les difficultés liées aux organes sensoriels (vue, audition, goût, odorat, toucher, équilibre, nociception, proprioception…)

  • Déficiences intellectuelles / cognitives: difficultés de compréhension, d’apprentissage, d’attention ou de perception de l’environnement spécifiques à une ou plusieurs catégories de compétences (troubles DYS, TDAH…).

 

  • Déficiences mentales ou intellectuelles : La déficience intellectuelle se traduit par une difficulté à comprendre et une limitation de la rapidité des fonctions mentales (Trisomie 21, autisme, traumatisme crânien…)

  • Déficiences psychiques : (psychoses, troubles de l’humeur, troubles du comportement, alimentaires…).

Nous pouvons y lister également les maladies chroniques invalidantes entraînant un traitement ou un suivi pendant au moins 6 mois, transmissibles ou non, qui engendrent un handicap au quotidien nécessitant un ou des aménagements spécifiques (diabète, insuffisance rénale, endométriose, VIH, cancers…).

  • Moins de 5%, soit environ 370 000 personnes, parmi les 8 millions de personnes touchées par une déficience motrice, se déplacent en fauteuil roulant.
  • D’après la DARES, 9,4 millions d’actifs sur les 29 millions sont en situation de handicap, soit presque 1/3 des actifs en France.
  • 80% des personnes en situation de handicap ont un handicap invisible.

Salariés en situation de handicap

Au même titre que l’ensemble des salariés, les salariés en situation de handicap peuvent bénéficier d’actions de formation financées par les employeurs et les branches professionnelles.

 

 

  • Le contrat de rééducation professionnelle : les salariés en situation de handicap peuvent bénéficier d’un contrat de rééducation professionnelle chez l’employeur ou d’actions de formation dans des centres de rééducation professionnelle (CRP) qui sont à la fois des établissements médico-sociaux et des organismes de formation adaptés aux besoins des personnes handicapées.


Les demandeurs d’emploi en situation de handicap

Au même titre que l’ensemble des demandeurs d’emploi, les demandeurs d’emploi en situation de handicap ont accès à l’ensemble des actions de formation destinées aux demandeurs d’emploi. Ils peuvent bénéficier d’une rémunération s’ils suivent un stage agréé par l’État ou la Région.

(Source : Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Pour plus d’informations, cliquez sur le lien : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-des-personnes-en-situation-de-handicap/)

La plateforme numérique « Mon Parcours Handicap »

Mon Parcours Handicap est une plateforme d’information, d’orientation et de services pour les personnes en situation de handicap et leurs proches aidants conçue, pour le compte de l’État et en étroite collaboration, par la Caisse des Dépôts et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (Cnsa).

Cette plateforme a pour ambition de guider et d’accompagner les personnes en situation de handicap, quels que soient leur situation et leur parcours de vie, et leurs aidants, en déployant une plateforme nationale répondant à trois objectifs :

  • délivrer une information généraliste, officielle, fiable, de qualité, actualisée, facilement compréhensible et accessible ;
  • offrir une information de référence, territorialisée et géo localisée (annuaires, répertoires, événements, sites ressources…) ;
  • proposer des services en ligne accessibles, à terme, via un espace personnalisé et sécurisé.

Site Web : https://www.monparcourshandicap.gouv.fr/


AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées)

Au service des personnes en situation de handicap et des entreprises privées, la mission de l’Agefiph est de favoriser l’insertion, le maintien et l’évolution professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé.
Elle apporte des services et des aides financières pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à des formations, pour faciliter leur recrutement dans une entreprise, pour les aider à créer leur activité et à garder leur emploi.
Ces services et ces aides financières sont accordés sous conditions.

Pour plus d’informations, consultez leur site Web : https://www.agefiph.fr/articles/demarche/lagefiph-peut-elle-maider


Le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique)

Créé par la loi n°2005-102 du 11 février 2005, le FIPHFP est un acteur essentiel de la politique handicap dans la Fonction publique.

Les contributions financières versées par les employeurs publics soumis à l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap accompagnent la mise en œuvre d’une politique incitative favorisant l’insertion professionnelle, le maintien dans l’emploi, la formation des personnes en situation de handicap et la sensibilisation du collectif de travail dans les trois fonctions publiques.

Pour plus d’informations, consultez leur page Web traitant de leur intervention dans la formation : http://www.fiphfp.fr/Le-FIPHFP/Domaines-d-intervention/Formation


MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées)

Les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont été créées par la loi n° 2005-102 du 11 février 2005.
Dans chaque département, les MDPH accueillent, informent, accompagnent et conseillent les personnes handicapées et leurs proches, leur attribuent des droits.
Plus généralement, elles sensibilisent l’ensemble des citoyens au handicap.

Retrouvez la liste des MDPH en France sur le site de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) : https://www.cnsa.fr/annuaire-des-mdph


POLE EMPLOI

Pole Emploi propose un accompagnement personnalisé pour les personnes en situation de handicap dans la recherche d’emploi et les guide dans leurs démarches de formation.

L’accompagnement personnalisé pour les travailleurs handicapés : https://www.pole-emploi.fr/actualites/le-dossier/pratique/emploi-et-handicap/conseils-pratiques/travailleur-handicape–un-accomp.html

Formation des personnes handicapées : https://www.pole-emploi.fr/candidat/en-formation/definir-vos-besoins/formation-des-personnes-handicap.html


CAP EMPLOI

Le réseau Cap Emploi :

  • Ce sont des Organismes de Placement Spécialisés assurant une mission de service public, inscrits dans le cadre de la loi Handicap de Février 2005 et dédiés à l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
  • Un réseau national de 102 Cap emploi spécialistes de la relation handicap et emploi. Leur mission est d’assurer le diagnostic, l’orientation et l’accompagnement des personnes handicapées et des employeurs souhaitant les recruter.
  • Des services financés par l’AGEFIPH, le FIFPHFP et par Pole Emploi dans le cadre de ses programmes.

Pour plus d’informations sur leurs missions, voici le lien du Site Web Cap Emploi Gironde dont Artmosphère dépend : https://www.capemploi33.org/page/qui-sommes-nous/cap-emploi-33

Pour trouver le Cap Emploi de votre région, renseigner sur la barre de recherche Google « Cap Emploi + votre région ».


Les missions locales

Les Missions Locales accompagnent les jeunes Bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (BOETH). Grâce à cette reconnaissance de handicap délivrée par les MDPH, les conseillers vont pouvoir, en plus de l’offre de service ordinaire, mobiliser les moyens spécifiques de l’AGEFIPH pour accompagner les jeunes vers la formation comme vers l’emploiet solliciter les entreprises partenaires.

Des partenariats avec le réseau des  Cap Emploi présents dans chaque département sont également possibles.

 

Pour plus d’informations, visitez le site l’ARML (Association Régionale des Missions Locales) Nouvelle Aquitaine : https://arml-na.fr/entreprises/emploi-handicap/

Pour localiser la Mission Locale de votre ville ou région, renseigner sur la barre de recherche Google « Mission Locale + ville ou région »

 

La Mission Handicap du spectacle vivant et enregistré

Destinée aux professionnels, actuels et futurs, relevant des secteurs de l’audiovisuel, du cinéma, du spectacle vivant, des prestataires techniques, de la radio, de l’édition musicale et phonographique, la Mission Handicap a vu le jour en septembre 2020.

Elle peut accompagner les organismes de formation et leurs étudiants confrontés à des problématiques de santé ou en situation de handicap ainsi que les intervenants en lien avec les élèves et l’équipe pédagogique.

Initiée par Audiens en partenariat avec l’Agefiph, la Mission handicap du spectacle vivant et enregistré, c’est aussi un réseau de partenaires mobilisé sur les questions de l’emploi et de la santé dans le secteur culturel : l’Afdas, le CMB santé au travail, Cap Emploi…

Site web de la Mission Handicap du Spectacle vivant et enregistré : https://www.missionh-spectacle.fr/

Présentation sur le site de l’AFDAS (OPCO des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement) : https://www.afdas.com/actualites/mission-handicap-of

 

Association MESH

Depuis 1984, l’association MESH (Musique Et Situations de Handicap) œuvre pour étudier, promouvoir et développer l’inclusion culturelle des personnes en situation de handicap et favoriser leur accès aux pratiques artistiques, notamment à la pratique musicale.

 LES MISSIONS DE MESH

  • Amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap, grâce à une pratique artistique avec un seul but de loisir et d’épanouissement personnel ;
  • Lutte contre l’exclusion, encouragement de l’accueil des personnes handicapées dans les lieux d’enseignement « ordinaires » ;
  • Soutien et accompagnement des professionnels de la culture, du médico-social et de l’éducation nationale qui proposent des activités musicales à des personnes handicapées.

 

Les formations MESH s’adressent à tous les professionnels qui souhaitent mettre en place une activité musicale avec des personnes en situation de handicap et qui se demandent « quoi faire ? » et « comment le faire ? ».
Elles proposent des mises en situation originales et des outils directement transférables dans le travail ; elles permettent aux professionnels de concevoir leurs propres outils pédagogiques dans une dynamique réflexive.

MESH propose un programme de formation tout au long de l’année sur des thématiques variées et répond aux demandes spécifiques des institutions souhaitant former leurs personnels in situ.